Quilcayhuanca : Flirt avec les 5000

Ca y est, nous sommes prêts !

 

Après 3 treks d’acclimatation et une dizaine de jours à Huaraz , nous sommes prêts à passer à la vitesse supérieure et à affronter notre premier trek de 3 jours en autonomie à cette altitude.
 
Nous avons choisi celui de Quilcahuanca.
Un trek pouvant se réaliser sur 3 ou 4 jours en autonomie avec 2 difficultés majeurs :
Le passage d’un col à plus de 5000 mètres et une descente vertigineuse pour regagner la vallée.

 

La Préparation :

 

Huaraz est décidemment la base arrière idéale pour la préparation de treks dans la cordillère. Tout est disponible dans les petites boutiques spécialisées, les supermarchés ou le marché central.
Nous avons donc profité de notre journée de répit après la Laguna 69 pour préparer notre trek.
 
Notre Check List à la main, nous débutons par la maison des guides pour vérifier l’itinéraire et obtenir des informations sur les transports. C’est armé de Google Earth qu’elle nous expliquera le chemin….

Ce dernier semble assez simple :
Il suffit de longer la rivière sur la gauche dans la première vallée , puis franchir un col à plus de 5000 mètres, redescendre sur une pente vertigineuse puis longer la rivière par la droite dans la seconde vallée … Facile sur le papier 😉 !!

Nous décidons quand même d’assurer le coup et partons faire imprimer l’extrait de la carte topographique de la randonnée.

 
C’est donc avec la carte papier, le tracé GPS sur ma montre et l’application de carte du smartphone de Valérie que nous partirons. Avec ça nous devrions facilement trouver notre chemin !!
 

Maintenant que nous connaissons le tracé, place aux courses ! C’est que la montagne ça creuse (surtout pour moi 😄 ) Une fois de plus, il va falloir trouver le juste équilibre entre le poids, la facilité de préparation, et l’aspect nutritionnel.
Nos sachets Zip pour le reconditionnement sont de retour et ce sera donc au menu :
 
Semoule / Epices / Parmesan / Nouilles chinoises/ Pain/ Tortilla / Thon / Fromage/ Viande séchée / Tomates / Fruits secs et graines / Fruits / Lait en poudre et mélange de muesli / Biscuits et barres de céréales et surtout Chocolat !! 😋

 
quilcayhuanca prépa

 
Nous sommes fin prêts, il ne nous reste plus qu’à boucler nos sacs !
 

Jour 1 ~ Pitec – Cuchillacocha :

 

Distance : 19,3 Km
Dénivelé : ↗ 620 m et ↘ 84 m
Durée : 6H45

 
ALT1
 

7h du matin, c’est sac sur le dos que nous rejoignons le point de départ des minibus.
Après quelques minutes d’attente, nous trouvons un collectivo en partance pour Pitec et nous voilà parti pour 1 heure 30 de route cabossée en direction de l’est.
Les passagers sont hétéroclites et entre quelques locaux, nous rencontrons 5 autres touristes partant réaliser le trek de la Laguna Churup….

 

Finalement, le minibus s’arrête au bout d’un chemin de terre. Nous comprenons rapidement que nous ne sommes pas au bon endroit… 😞
Le chauffeur nous indique une montée qui doit nous mener à Pitec, point de départ du trek.. Le quart d’heure de marche indiqué par ce dernier sera vite dépassé. Et c’est au bout de 1H30 que nous arriverons devant l’entrée du parc national constitué en tout et pour tout d’un panneau d’information, d’un garde et sa mobylette et d’un parking pour minibus …
 
Nos entrées au parc validées, c’est parti ! 😃

 
quilcayhuanca j1 1
 

L’itinéraire est agréable, nous longeons une rivière dans le fond de la vallée de Quilcayhuanca avec pour compagnons de route des vaches, des moutons et des chevaux.
Nos sacs sur le dos se font ressentir et nous profitons de chaque pause pour les alléger en grignotant nos provisions 😉 .

 

quilcayhuanca j1 2
 
Quilcayhuanca J1 3

 

C’est au bout de près de 7h de marche que nous arriverons enfin au premier campement à 4200 m d’altitude.

La tente est rapidement montée et nous préparons notre premier repas chaud.
Il ne sera malheureusement pas digne d’un repas d’anniversaire pour Valérie qui fête ses 31 ans sous la tente mais le ciel rempli de centaines d’étoiles lui laissera un souvenir impérissable. 🌟 🌟 🌟

 

quilcayhuanca J1 4
 

Jour 2 ~ Cuchillacocha – Vallée de Cojup:

 

Distance 13,5 km
Dénivelé : ↗ 951 m et ↘ 764 m
Durée : 10H00

 
ALT2
 

Réveil aux aurores pour cette journée annoncée comme la plus dure de ce trek.
 
La nuit a été froide et nous avalons rapidement notre petit déjeuner avant de ranger le bivouac.

 
quilcayhuanca j2 1
 

Dès le début, le chemin est moins évident à trouver que la veille. Nous suivons attentivement nos GPS et les cairns disséminés sur le parcours pour trouver notre chemin.

 
quilcayhuanca J2 2
 
quilcayhuanca J2 3
 
quilcayhuanca J2 4
 
quilcayhuanca j2 5

 

Les paysages changent au fur et à mesure et les pâturages de la vallée laissent place progressivement aux lagunes et aux sommets enneigés.
Au fur et à mesure de la montée l’oxygène se raréfie et je suis de plus en plus essoufflé. On augmentera les pauses pour compenser jusqu’à reprendre notre souffle dans chaque virage dans les dernières montées.
 
Le dénivelé défile et toujours pas de trace du sommet… Valérie marche en tête à la recherche des cairns pendant que je cherche de plus en plus mon souffle.

 
quilcayhuanca J2 6
 

J’aurai finalement besoin d’une dernière pause biscuits pour reprendre quelques forces et arriver au bout de cette montée.
On atteindra finalement le col vers 14h. Ca y est nous avons dépassé les 5000 m et atteint le col de Huapi à 5085 m !!!

 
quilcayhuanca J2 5000
 

Nous n’avions jamais atteint pareille altitude.

 
Juste le temps de prendre quelques photos, grignoter un peu et c’est déjà l’heure de la descente.
 
quilcayhuanca J2 7
 
quilcayhuanca J2 8
 
quilcayhuanca J2 9
 
quilcayhuanca J2 10
 
quilcayhuanca J2 11

 

Nous savons qu’il s’agit de la seconde grosse difficulté de ce trek et il ne faut pas trainer pour ne pas devoir la terminer à la frontale…
 
Nous démarrons une descente raide et glissante mais rapidement le chemin devient inexistant. Nous suivons alors la trace du GPS.
Le temps défile et le soleil baissant de plus en plus,nous décidons finalement de descendre au plus court vers la vallée. La pente est vertigineuse et entre quelques glissades et passages périlleux nous arrivons enfin dans la vallée de Cojup avant la tombée de la nuit.
 
Après avoir échappé à une petite altercation avec une vache (et ses cornes !), nous ne trouverons ni le campement indiqué sur le plan ni le passage de la rivière et décidons de planter notre campement sur un endroit plat à proximité.
 
La journée fut épuisante mais c’est fier d’avoir dépassé les 5000 mètres sans guide et sans porteurs que nous partons nous coucher.
 

Jour 3 ~ Vallée de Cojup – Huaraz:

 

Distance 19,8 km
Dénivelé :↗ 112m et ↘ 793m
Durée : 6H00

 
ALT3
 

Dernier jour de notre trek, il faut aujourd’hui traverser la vallée de Cojup pour retrouver la route et un moyen de transport pour Huaraz.

 

Le dénivelé est beaucoup moins important que celui de la veille .Nous traversons la rivière (l’occasion d’un bain de pied glacé et involontaire pour moi) pour rejoindre le chemin.

 
quilcayhuanca J3 1
 
quilcayhuanca J3 2
 

Nous ferons un bout de chemin avec un couple de Français rencontré sur l’itinéraire et après une pause pique-nique nous atteignons l’arrivée du trek en début d’après-midi.
 
Ultime difficulté, trouver un moyen de transport pour Huaraz…
 
Deux options s’offrent à nous : rejoindre Pitec et espérer trouver un collectivo
ou prendre la direction de Huaraz et tenter notre chance en stop…
La route de Huaraz descend ! Nous choisirons donc cette option !
 
Après 2 échecs, et un trajet qui nous semble de plus en plus long sur cette route de bitume, c’est à l’arrivée salvatrice d’un pick up de la police municipale que nous devrons notre salut.
Après 30 min de 4*4, nous sommes déposés devant un arrêt de collectivo pour Huaraz.
 
Fatigués et poussiéreux, nous sommes heureux de retrouver notre logement et d’avoir réussi ce trek !
Il nous aura permis de nous retrouver au cœur de la nature , proches des sommets enneigés et des lacs d’altitude et le tout sur un chemin très peu fréquenté.

 
quilcayhuanca J3 3

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Adresse de la maison des guides à Huaraz : Casa de Guias – Parque Ginebra 28G : Source d’informations sur les itinéraires de trek de la région (notamment si vous les pratiquez en autonomie).
 
Cartes de randonnées de la cordillère Blanche Nord et Sud : Ces dernières peuvent être achetées à la maison des guides. Mais elles sont également facilement disponibles sur internet au format pdf. Il est alors très simple de se faire imprimer l’extrait de plan souhaité dans une des nombreuses boutiques d’impression de Huaraz (par exemple dans la rue Bolivar)
L’itinéraire est également disponible sur les cartes de type open street map donc accessible avec l’application Osmand sur smartphone par exemple.
 
Transport :
Pour rejoindre Pitec, les collectivo partent de l’angle des rues Raymondi et Hualcan. Il faut compter 10 soles par personne.
Pour le Retour vers Huaraz, plusieurs options sont possibles :
➤Reprendre la route vers Pitec mais la présence de Collectivo n’est pas garantie
➤Rejoindre l’hotel Lazy dog situé à 2 heures de marches de l’arrivée pour demander un taxi vers Huaraz.
➤Tenter le stop vers Huaraz

 
 

10 commentaires sur “Quilcayhuanca : Flirt avec les 5000

  1. Pingback: Huaraz : Peace, Trek and Sun | Toujours plus loin

  2. Julien

    Toujours un régal de lire vos aventures ! :-)
    Toujours plus loin… et toujours plus haut : bravo, bravo !!
    Effectivement, cet anniversaire restera atypique !
    Faudra assurer, Jérémy pour en proposer un mieux à Valérie l’an prochain ! 😉
    Take care & enjoy !

    Bisous,
    Julien

    Répondre
  3. cathy Hervé

    Un millier d étoiles cela vaut bien 31 bougies. Je pense que tu n’oubliera pas cet anniversaire!!!
    nous sommes fiers de vous, bravo ☺

    Répondre
  4. GOSSART

    Je rejoins le groupe d’admirateurs avec retard mais c’est passionnant de vous lire et suivre vos périples ; ouah ! quel bel anniversaire si peu banal ! vous nous faîtes rêver !
    Les photos sont « top » et vous superbes ! Bravo, bravo, bravo ……

    Répondre
  5. Pingback: Le Bilan de notre tour du monde - Toujours plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *