Choquequirao-Machu Picchu : 120 Km de Folie !!!

Un voyage au Pérou sans visiter le Machu Picchu … tout simplement inconcevable ! Pour nous c’était un incontournable de notre séjour : un site mythique, rêvé et attendu. 😍

 

Mais le Machu Picchu est un site qui se mérite !

Les moyens de transports pour s’y rendre sont vraiment hors de prix … Il faut prendre le bus, le train, le bus … Bref, largement hors budget !
 
Si tu n’as pas d’argent, utilise tes jambes !
 

C’est donc ce qu’on a fait … Mais pas question d’emprunter le très mythique et surtout très touristique « Chemin de l’Inca » avec une agence etc … On veut retrouver ces sensations de liberté et d’aventure auxquelles on est accroc pendant nos treks.
 
On décide donc de tenter de rallier le Machu Picchu depuis les ruines isolées du Choquequirao sans porteur et sans guide. Un programme de 9 jours riche en découvertes, aventures, rencontres et dépassement de soi (pour ne pas dire souffrance 😅)!
 
On vous emmène avec nous dans cette aventure… Voici le récit de ce trek de folie :
 

 

Jour 1 : Cusco – Cachora

 

L’aventure commence !
La veille à Cusco, nous avons pris le temps de préparer nos affaires : la nourriture (et surtout le chocolat ! 😁) pour 8 jours, les sacs, la carte du trek et les tracés sur la montre de Jérémy. Machu Picchu, nous voila ! (Enfin dans quelques jours quand même… )
 
Trek Choquequirao - Jour 1 - Provisions
 

Ce premier jour est plutôt tranquille. Notre objectif est de trouver un moyen de transport jusque Cachora. Cette ville sera notre réel point de départ pour le trek.
Selon I-Peru (Office du tourisme), rien de plus simple ! La veille, le gentil monsieur nous avait certifié que des bus partaient toute la journée jusque Cachora depuis un point indiqué sur la carte de la ville…
 
FAUX ! 😤
 

Arrivés sur place en fin de matinée, pas de bus à l’horizon mais uniquement des taxis qui nous assomment de propositions hors de prix pour nous emmener la bas … Il nous faudra un long moment pour négocier un prix et enfin partir pour Cachora.
 
Cachora est un petit village plutôt calme à 2900m d’altitude. Nous y trouverons une petite chambre pour la nuit : plutôt rustique mais propre.
 
Trek Choquequirao - Cachora
 
Trek Choquequirao - Cachora
 
Après un rapide « Riz-Frite-Poulet » dans une petite cantine, nous filons nous coucher : demain les choses sérieuses commencent !
 

 

Jour 2 : Cachora – Playa Rosalina

 

Distance : 24 Km
Dénivelé : ↗ 340 m et ↘ 1700 m
Durée : 8H
Pratique : Il y a un camping à Playa Rosalina avec de l’eau douce et des douches froides. Aucune possibilité d’acheter à manger.

 
Dénivelé Jour 2
 

C’est parti ! Sacs sur le dos et armés de nos bâtons on quitte le village de Cachora vers 7h30.
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 

Le début du trek menant au Choquequirao débute plus loin sur un col. La première partie de la journée consiste donc à rallier à pied ce point de départ. Le sentier est plutôt cool et les habitants nous indiquent gentiment la bonne route.
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 

Petite rencontre sur le chemin :
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 

Après près de 12km de marche, nous arrivons au début du « vrai » sentier de trek pour le Choquequirao.
On peut voir un groupe se mettre en route … Une petite pointe d’envie en les voyant galoper sur le sentier sans des sacs aussi gros qu’eux sur le dos ! C’est sûr l’effort n’est pas le même : avec nos chargements on ressemble plutôt aux mules qu’aux randonneurs !!! 😛
 

Théoriquement, il ne reste « plus » qu’une descente pour arriver au premier campement … Ca c’est la théorie !
En pratique, la descente est plutôt éprouvante. Il nous faut dévaler 1700 m de dénivelé sur 12km en plein soleil … Jerem n’est pas un fan des descentes et nos sacs sont très lourds (surtout celui de Jerem avec la tente et une bonne partie des provisions) et se font bien sentir sur le dos.
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 

Mais il n’y a pas à dire … C’est lors de cette première descente que nous pourrons nous rendre compte de l’immensité des montagnes qui nous entourent ! Les paysages sont au rendez-vous …
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 
Trek Choquequirao - Jour 2
 

C’est au bout de 8h que nous arrivons enfin près de la rivière à Playa Rosalina.
Lors de la préparation du trek, nous avions prévu de camper plus loin afin d’entamer la grosse montée et « soulager » un peu la journée de demain.
 
Bon, les programmes sont faits pour être changés !!! hihihi Moi je n’ai qu’une seule envie : planter la tente, manger et DORMIR !!!
Une douche glacée, un petit repas sur le réchaud et nos premières rencontres avec les moustiques, moucherons et puces (qui nous laisseront des souvenirs douloureux pendant plus 2 semaines) et Hop au dodo !

 

Jour 3 : Playa Rosalina – Choquequirao

 

Distance : 16 Km
Dénivelé : ↗ 1670 m et ↘ 270 m
Durée : 7h30 (avec une bonne pause repas …)
Pratique : Sur la montée, il y a un point d’eau douce au camping Santa Rosa (environ 2h de la rivière). Il est possible d’y acheter quelques provisions et d’y manger.
Il y a un camping aux ruines du Choquequirao avec de l’eau douce et des douches froides (voire glacées !). Pas de possibilité d’acheter à manger au camping mais il est possible de trouver un endroit pour manger et acheter quelques provisions au village de Marampata.

 
1ère partie :
Dénivelé Jour 3
 
2ème partie :
Dénivelé Jour 3
 

Bon clairement, sur le papier ce n’était pas ma journée préférée … Et maintenant qu’on y rajoute 2h de montée : ça devient la journée qui me fatigue d’avance ! 😕
Alors on attaque de bonne heure : 6h30, on traverse la rivière et c’est parti pour 1700m de dénivelé positif !
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 

Avec nos gros sacs, la montée est éprouvante et nous nous arrêtons souvent pour reprendre notre souffle et pour poser un peu les sacs afin de soulager notre dos.
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 

Au bout de 2H, nous arrivons au camping que l’on devait atteindre la veille : l’occasion de faire une pause pour reprendre des forces.
Mais moi j’ai en tête que la montée est loin d’être terminée et j’ai hâte d’arriver en haut… Allez on se motive ! 😉
 
Hier nous avons descendu toute cette montagne (On voit le sentier en zig zag !):
 
Trek Choquequirao- Jour 3
 

Nous arriverons vers 12h en haut de la montagne : on y trouve un petit village Marampata … Oui oui, un village perdu dans les montagnes à plus de 2 jours de marche d’une route !
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 
Une nouvelle rencontre pleine de douceur …
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 

Après une dure et longue matinée comme celle-ci, on rêve d’un bon plat chaud. On trouvera un petit endroit pour manger : la mama péruvienne nous demandera de patienter le temps d’éplucher ses pommes de terre !
Au menu, frites, riz, œuf frit et tomate. Franchement, quand on a vu les frites maison arriver 🍟 … bah non en fait on a rien dit tellement on avait faim ! 😋
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 

Bon alors après ça, dur dur de repartir … Mais plus motivés que jamais lorsque l’on aperçoit ça :
 
Trek Choquequirao - Jour 3
 

Les ruines du Choquequirao ne sont plus très loin !

 
Après une grosse journée comme celle-ci, rien de tel qu’une belle soirée dans un camping perdu dans les montagnes. Rencontres et discussions au coin du feu … Le pied !

 

Jour 4 : Visite des ruines du Choquequirao

 

Aujourd’hui c’est la journée « off » du trek … Nous avons prévu une journée pour visiter les ruines.
Alors le programme de la journée est plutôt cool … On se lève tard … 7h30 (Bah oui pour nous c’est tard !!! 😎) et on part tranquillement visiter le site.
On voit le camping en tout petit :
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 

Cette cité Inca est située à plus de 3000m d’altitude et est souvent considérée comme le Machu Picchu n°2.
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 

Nous ne connaissons pas encore le Machu Picchu mais le site du Choquequirao est tout simplement impressionnant … Ces ruines complétement isolées dans les montagnes donnent le vertige.
 
Trek Choquequirao- Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Nous sommes quasiment seuls sur le site … Et il y règne une atmosphère à la fois paisible et mystique. Perdus dans le silence des montagnes à déambuler dans des ruines Incas : l’immersion est totale !
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 

La pause piquenique au milieu du site est plutôt agréable !
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 

De retour au camping pour une soirée très sympa avec de nouvelles rencontres ! Marine et Guillaume partagerons quelques moments originaux de ce trek avec nous (A suivre … 😃)
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 
Trek Choquequirao - Jour 4
 

 

Jour 5 : Choquequirao – Maizal

 

Distance : 20 Km
Dénivelé : ↗ 1650 m et ↘ 1440 m
Durée : 9h
Pratique : Pas de point d’eau douce avant l’arrivée à la rivière !
Au campement Maïzal, il y a seulement un point d’eau douce.

 
Dénivelé Jour 5
 

Réveil à 4h45 pour la journée la plus difficile du trek !
Au menu : une « petite » montée jusqu’au col du Choquequirao à environ 3200m d’altitude, une « petite » descente jusque la rivière et parce que les montées sont en promotion on en remet une couche jusque Maïzal !
 

Bref, la journée qu’on a envie d’avoir terminée avant même de l’avoir commencée !
 

Nous nous mettons donc en route avec les lampes frontales. Le jour se lève rapidement, et nous sommes récompensés en arrivant au col du Choquequirao : la vue sur le site inca est magnifique !
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 

Place à la descente … Les descentes ça parait toujours faciles sur la papier mais avec des gros sacs c’est pas si facile !
 

« Pendant une de nos petites pauses, nous voyons une mule passer à coté de nous au galop et nous entendons un homme crier : nous comprenons vite que la mule s’est échappée. Jerem s’élancera alors dans une course effrénée pour rattraper la mule et la rendre au muletier : une anecdote assez amusante mais plutôt crevante pour Jerem ! » 😂😂😂

 

Petit arrêt dans la descente pour visiter les ruines de Pinchaunyoc et nous arrivons pour le déjeuner à la rivière.
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 

L’occasion de faire le plein d’eau et de reprendre des forces car la fatigue se fait sentir. Mais la journée est loin d’être terminée : le plus dur est devant nous !
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 

On entame donc la grosse montée jusque Maïzal : cela sera l’un des passages les plus éprouvants du trek pour moi ! 😞

Nous camperons à Maïzal … seuls au monde ! (A priori, l’autre campement que nous avons pas vu est plus « fréquenté »).
Nous trouverons un point d’eau et un endroit pour planter notre tente : c’est tout ce qu’il nous fallait !
 
Trek Choquequirao - Jour 5
 

 

Jour 6 : Maïzal – Yanama

 

Distance : 14 Km
Dénivelé : ↗ 1160 m et ↘ 625 m
Durée : 7h
Pratique : Pas de point d’eau sur le sentier. Camping à Yanama : eau douce, douche et possibilité de manger et d’acheter des provisions.

 
Dénivelé Jour 6
 

La journée d’hier aura été vraiment éprouvante et j’attaque la montée plutôt fatiguée …
Et pourtant il nous faudra encore un peu de motivation car aujourd’hui ça monte bien aussi.
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 

La pause déjeuner sur le col San Juan à 4100m d’altitude récompense les heures de montée …
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 

La vue est splendide et nous nous sentons infiniment petits au milieu de ces géantes ! Allongés dans l’herbe en plein soleil, nous savourons le privilège de pouvoir admirer ces paysages si isolés et pourtant d’une beauté envoutante … 😍
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 

Le reste de la journée s’annonce plus cool : la descente jusque Yanama est plutôt plaisante.
Nous descendons tranquillement jusqu’au village.
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 

Nous retrouverons nos amis français au camping pour un bon repas chaud !
 
Trek Choquequirao - Jour 6
 

La journée de demain consiste à passer le col de Totora : une grosse montée et une grosse descente. Ce n’est franchement pas la journée la plus intéressante du trek et on nous informe qu’un collectivo (bus) passe à 5h du matin et nous emmène vers la prochaine étape du trek Totora …
 

Vous me croyez si je vous dis que c’est Jérémy qui a insisté pour prendre le bus ???!!! 😇
 

 

Jour 7 : Yanama – Santa Teresa (au lieu de Totora) … On vous explique pourquoi !

 

Distance : 19 km (en passant par la route, ce qui rallonge beaucoup la distance…)
Dénivelé : ↗ 1230 m et ↘ 185 m (bah oui, nous n’avons pas fait la descente !)
Durée : 7h
Pratique : Différents point d’eau sur le sentier. A Santa Teresa : camping, restaurant et épicerie !

 
Dénivelé Jour 7
 

Le réveil pique un peu à 4h du matin … mais cette fois-ci je suis motivée car je VEUX prendre ce bus ! 😁 Il fait nuit noire et on tente de plier la tente rapidement dans le froid.
4h45 : on est prêt et sur le bord de la route avec les lampes frontales.
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 

On attend … et on attend longtemps … Combien de temps ? Suffisamment pour que je me transforme en glaçon !
Après plus d’une heure et demi d’attente, je commence à sérieusement déchanter : le bus ne passera visiblement pas et il nous faudra franchir le col à pied … Nous nous mettons donc en marche mais en suivant la route en espérant de croiser une voiture pour nous prendre.
 

Jérémy tentera de faire le plein d’eau à la cascade … Il y aura plus d’eau sur lui que dans la gourde !! 😃
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 

La route rallonge énormément les distances en faisant de nombreux lacets mais je refuse de la quitter, espérant toujours une voiture ! Bah oui, je suis têtue ! 😅

Nous finissons pas retrouver nos amis. Le sentier étant maintenant très proche de la route, nous décidons de continuer sur le sentier en veillant la route. Le temps est de plus en plus couvert et nous sommes plongés dans le brouillard.
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 
Nous franchissons enfin le col … à 4600 m d’altitude dans le brouillard, le vent, la neige et le froid !
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 
La descente s’annonce un peu périlleuse avec ce temps et cette visibilité : j’avais bien dit qu’il fallait prendre le bus ! 😂
 

Jusqu’à ce que j’aperçoive un camion sur la route au loin : notre sauveur … Il propose de nous emmener à Santa Teresa (qui se situe pas loin d’Hydroelectrica où nous passons pour aller jusqu’au Machu Pichhu). C’est donc dans la benne avec 4 mules que nous ferons 4h de route avec nos amis : un épisode des plus atypiques mais un très bon souvenir !
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 

Une fois le temps plus calme Marine et moi pourrons nous asseoir au dessus de la benne et profitez du trajet un peu mouvementé !
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 
Trek Choquequirao - Jour 7
 

Nous avons tout de même réussi à franchir le col sous la neige et nous ne sommes plus très loin du Machu Picchu …

 

Jour 8 : Santa Teresa – Agua Calientes

 

Distance : 18 km
Dénivelé : ↗ 450 m et ↘ 25 m
Durée : 6h30
Pratique : Hydroelectrica : Les stands avec provisions ne manquent pas !

 
Dénivelé Jour 8
 

Dernier jour !
Celui-ci s’annonce beaucoup plus calme mais aussi beaucoup moins charmant … Il nous faut marcher jusqu’à Hydroeletrica d’où nous pourrons longer à pied la voie de chemin de fer jusque Agua Calientes (Village du Machu Picchu).
 

Nous nous mettons en route avec nos amis français. Les paysages sont beaucoup moins jolis. Il nous faudra 2h30 pour rejoindre Hydroelectrica sous une bonne pluie …
 
Trek Choquequirao - Jour 8
 
L’occasion d’une pause chips bien méritée :
 
Trek Choquequirao - Jour 8
 
La fin du trek en longeant la voie ferrée sous une pluie battante me parait interminable … et je peste par tous les gros mots possibles (pensant sûrement sur le coup que cela me fera avancer plus vite !! 😅)
 

Arrivés à Agua Calientes, c’est le soulagement … on y est ! On l’a fait ! 💪
 
Trek Choquequirao - Jour 8
 
Trek Choquequirao - Jour 8
 

La ville n’a pas grand intérêt à part son emplacement qui permet d’accéder au fameux site. Nous partons acheter nos entrées pour le MP et nous nous mettons à la recherche d’une chambre pour la nuit. Nous sommes trempés et frigorifiés.
On changera rapidement la déco de la chambre :
 
Trek Choquequirao - Jour 8
 

Une douche bien chaude, un petit resto à la lueur de la lampe frontale (Merci aux pannes de courant générales dans la ville) et hop au dodo !
Demain c’est le grand jour ! Tant désiré pendant ces 8 jours de marche, on a hâte de fouler le site de nos pieds bien fatigués …
 

C’est fier de nous et la tête remplie de souvenirs et d’images fabuleuses que nous nous endormons enfin dans un vrai lit …
 
Pour voir la fin de notre aventure au Machu Picchu, c’est par ici !

 

Le trek en chiffres :

 

Distance totale : 120 km
Dénivelé positif : 6700 m
Dénivelé négatif : 4500 m
Coût total : 140 euros par personne pour 9 jours de voyage (Nourriture, restaurants, hébergements, Entrée au Choquequirao, Entrée au Machu Picchu et tous les transports jusqu’au retour à Cusco)
Nombre d’heures de marche : 50h30
Nombre de gros mots prononcés : Beaucoup trop pour les compter !
Nombre de piqures d’insectes : environ 20 pour moi et 50 pour Jerem !
Nombre de souvenirs : Indéfinissable, une aventure gravée dans nos mémoires

 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Carte du trek :
Il est possible de trouver une carte du trek dans différentes boutiques du centre de Cusco. Celle-ci est plutôt correcte :
Carte du trek

 

Bus pour Cachora :
Même si en théorie, des bus partent toute la journée, il peut être judicieux d’arriver le matin au point de départ des bus. Il se situe sur la Calle Arcopata à l’ouest de la Plaza de Armas. (Vous trouverez de toute façon des taxis pour vous y emmener – 60 soles pour 2).
On vous déposera à l’embranchement de la route pour Cachora. Pour descendre au village, vous pouvez prendre un taxi qui demande environ 20 soles… ou faites comme nous : arrêtez une voiture qui descend et vous y emmène pour 10 soles.

 

Hébergement à Cachora :
Le Salkantay sur la route principale. Comptez 35 soles pour une chambre double avec salle de bain partagée. Simple et propre. Le gérant tient une petite épicerie : toujours utile !

 

Entrée au Choquequirao :
Vous pouvez acheter vos billets pour les ruines du Choquequirao après le village de Marampata sur le sentier menant au camping. 55 soles par personne

 

 
 

11 commentaires sur “Choquequirao-Machu Picchu : 120 Km de Folie !!!

  1. Christa

    Merci pour le blog on profite pleinement de votre aventure et ça donne envie!! mais des crampes aux jambes rien que d’y penser ^^ profitez bien et merci de partager! Jadore le style d’écriture aussi 😉

    Répondre
  2. Julien

    Je retiendrai surtout ça : « nombre de gros mots prononcés : beaucoup trop pour les compter ! » qui est un bon résumé de votre aventure ! 😉
    Je vous entends d’ici pester (et il doit bien y en avoir des raisons pour ça !!) mais au final, c’est une immense fierté que vous devez ressentir d’avoir fait cet improbable trek seuls sans aide pour porter vos bagages. BRAVO !! Franchement respect pour votre audace et votre dépassement de soit ! Top !! :-)
    ça me fait penser à une phrase lue ce weekend qui devrait vous animer pour vos prochains treks : la mauvaise volonté rallonge le trajet et retarde l’arrivée. Bon, j’avoue : elle s’adapte bien plus à des enfants capricieux qui n’ont de cesse de dire « pfff, j’en ai marer » qu’à vous, au final, pleins de bonnes volontés !

    Take care and enjoy !
    Julien

    PS : Petite précision, une douche ne peut pas être « gelée » car l’eau ne pourrait s’en écouler si c’était le cas (oui, j’adore faire cette « blague » à Anne quand elle se plaint de la température fraîche de certaines mers : si elle était vraiment gelée, ce serait une patinoire ! 😉

    Répondre
    • Valérie Post author

      Merci pour la précision Julien !!! 😉 Pourtant c’est le seul mot qui m’est venu à l’esprit quand j’y étais !
      Je râle je râle … mais j’avance ! 😀
      Bisous !

      Répondre
  3. cathy Hervé

    Ouah! que de courage! Nous n’osons même pas imaginer les douleurs. Toujours un plaisir de vous lire, on ne s’en lasse pas et de superbes photos.
    Gros bisous

    Répondre
  4. GOSSART

    C’est avec grand plaisir que nous lisons vos aventures qui nous font rêver ! il faut vraiment beaucoup de motivation et d’endurance pour faire ce que vous faîtes mais je pense que cette expérience sera très enrichissante et vous laissera de merveilleux souvenirs! Continuez à nous régaler de vos images et récits que nous suivons !
    Bon courage à vous deux et gros bisous!

    Répondre
  5. Boulenger Marie-Eve

    Bonjour

    Je me suis encore bien  » régalée  » à lire ce récit complété de belles photos.

    Avec toutes vos montées et descentes , vous allez revenir avec des mollets  » en béton  » bises

    Répondre
  6. Pingback: THE Machu Picchu : l’apothéose de notre trek - Toujours plus loin

Répondre à Valérie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *