Le Salar d’Uyuni : un désert givré !

Visiter la Bolivie sans passer par le désert du Salar c’est un peu comme visiter la Mongolie sans passer par Oulanbator !!! Incontournable, on vous dit ! 😂
 
Nous devions visiter le Salar en partant de Tupiza qui nous paraissait moins touristique qu’Uyuni … L’aventure c’est aussi des imprévus et après notre mésaventure dans le bus à Santa Cruz, Uyuni s’est imposée comme la destination la plus pratique et la plus sûre !
 
En route, pour une dernière expédition « givrée » dans le très incroyable désert de sel de la Bolivie !

 

Notre arrivée à Uyuni

 

Ah ! La ville d’Uyuni … 3670m d’altitude… Nous y arriverons en avion de nuit et nous comprendrons de suite que nous avons attéri sur une autre planète.
Parce que quand on arrive à l’aéroport d’Uyuni de nuit, on voit cela autour de nous : RIEN !
 
Uyuni
 
Uyuni
 

C’est le noir complet !
 

Uyuni semble sortir de nul part : une résistante de cette région de la Bolivie complétement désolée … Le sud de l’Altiplano est considéré comme l’une des régions les plus rudes de la planète. Ici, le froid et le vent vous glacent les os et les nuits sont extrêmement froides.
 
Heureusement que nous trouverons un hôtel avec un petit chauffage d’appoint : on s’est même demandé s’il fonctionnait vraiment … 😄 Premier chauffage dans la chambre depuis notre départ en tour du monde alors ça se fête !
On ira donc se promener dans les rues glaciales mais néanmoins agréables du centre pour se manger une petite « salchipapa » ! (frites et morceaux de saucisses) : un régal ! 🍟
 
Uyuni
 
Le lendemain, nous prenons la journée pour visiter la ville (bon ok cela ira très vite ! 😅) et surtout choisir une agence pour une petite expédition dans le salar. Nous assisterons à un défilé militaire : car Uyuni est avant tout un avant poste militaire avant d’être un centre touristique.
 
Uyuni
 
La journée passera finalement très vite après notre rencontre avec un charmant couple d’Irlandais nous demandant de l’aide. Après un souci médical et ne maitrisant pas l’espagnol, ils me demanderont de traduire les recommandations des personnes de l’hôpital de l’espagnol à l’anglais !
 
Notre expédition réservée et nous sommes déjà terriblement impatients de partir à la rencontre de cette région dénuée de tout ! 3 jours avec au final, le passage de la frontière jusqu’au Chili !

 

Expédition givrée : Jour 1

 

Au vue du nombre de 4×4 dans le rues à l’heure du départ, nous comprenons vite que les expéditions sont bien rôdées ! Les véhicules se remplissent de touristes, de sacs de couchage, de bidons d’eau, de nourriture … Bref, l’usine à touriste est en marche ici !
 
De toute façon, pas le choix ! Cette région rude de la Bolivie ne peut se visiter autrement. Notre carrosse avancé, nous le chargeons un peu plus avec nos énormes sacs à dos ! Et oui, nous ne reviendrons pas à Uyuni à la fin de cette expédition : nous quitterons la Bolivie pour de nouvelles aventures au Chili ! (Qu’on vous racontera avec plaisir plus tard ! 😄)
 
Pour l’heure, nous entamons notre circuit avec au casting :
Ruben dans le rôle du chauffeur et guide
Mickaël, le canadien qui n’a jamais froid !
Benjamin, notre accolyte français toujours locace
Katrina et Bernado, le couple de Brésilien qui auront bien froid !
Et bien sûr, les petits koalas toujours prêts pour de nouvelles aventures ! 😁
 
C’est parti !!!!
Il ne nous faudra pas longtemps pour apercevoir cette merveille de la nature : le desert de sel !
 
Le Salar ce n’est pas très grand en fait : juste 1 210 600km² !!! avec … du sel à perte de vue !
 
Uyuni
 
Uyuni
 

Aujourd’hui, la Bolivie exploite le désert pour l’extraction du sel avec une production annuelle de 20 000 tonnes !
 
Uyuni
 
Poser le pied sur cette étendue d’un blanc quasi aveuglant est une expérience incroyable. Vous vous retrouvez perdu sur une étendue immense : les yeux se perdent dans l’horizon sans trouver d’autres points de repère. Ici, il n’y a que le bleu azur du ciel et le blanc éclatant du sol. On se croirait tout droit en train d’explorer un monde imaginaire qu’on aurait dessiné avec seulement du bleu et du blanc …😍
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Mais il n’y a pas que les paysages qui se savourent ici. Le silence … une atmosphère de bout du monde. A tel point que vous pouvez entendre le sol croustiller sous vos chaussures lorsque vous marcher.
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Non …. Ne me mange pas Mickäel !!! 😂
 
Uyuni
 
Uyuni
 

Une étendue qui nous donne le sourire, nous émerveille, nous laisse sans voix (si si c’est possible pour moi !😅) et nous tirerait presque une petite larme de bonheur …
 
Uyuni
 
Nous roulerons ensuite sur le salar jusqu’à apercevoir une forme se dessiner au loin … Un mirage ?? Non … la isla Incahuasi !
On pensait déjà qu’un désert de sel aussi grand à 3650 m d’altitude était étonnant … Mais il y a plus étonnant encore : y trouver en plein milieu une île de cactus !
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Uyuni
 

Après une petite promenade sur l’île, nous pourrons profiter d’un magnifique coucher de soleil sur le Salar … bon rapidement quand même parce qu’il commence à faire déjà sacrément froid !!!
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Uyuni
 

Nous passerons la nuit dans un hôtel ( … de sel !) après un bon repas chaud.
 
Uyuni
 

 

Expédition givrée: Jour 2

 

La nuit n’a pas été aussi froide qu’on le pensait … faut dire que les nuits froides sous la tente à plus de 4000 m, on connait !
Alors hop hop hop, un petit déjeuner et on repart ! Ruben nous avait dit la veille : 6h30 … Vamos chicos !
 
Nous quittons petit à petit le sel pour découvrir Los Lipez : une région qui dévoile des lacs aux couleurs étranges et où le froid vous pique le visage.
 
Nous avalerons pas mal de kilomètres aujourd’hui mais nous nous arrêterons pour découvrir des paysages magnifiques.
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Uyuni
 

C’est un peu comme « l’après bout du monde » … Nous découvrons des formations rocheuses au milieu de nul part … comme l’« arbol de Piedra ».
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Oh …. un petit Biscacha caché dans la roche !!! Trop mignon …
 
Uyuni
 

Les lacs chargés en minéraux donnent des couleurs étranges comme la laguna Colorada.
Ce lac perché à 4270m d’altitude est une palette de couleurs … le bleu se mélange à la couleur rouille. Ses rives sont bordées de dépôts blancs de magnésium, sodium, borax … Des paysages que l’on pourrait imaginer sur une planète lointaine.
 
Uyuni
 
Uyuni
 

Le tout est fouetté par un vent glacial : l’envie de flâner dehors vous passe immédiatement lorsque vous poussez la main à l’extérieur du 4×4 ! 😄 Néanmoins, nous ferons notre pause déjeuner perdus au milieu de cette région merveilleuse.
 
Uyuni
 
La nuit s’annonce plutôt froide … D’ailleurs rien que la soirée vous en donne un bon aperçu : assise à table avec polaire, 2 vestes, un tour de cou d’hiver, une échape, un bonnet et mes gants … et vous pensez que j’avais chaud avec tout cela ??? Presque … j’ai quand même rajouté la couverture du lit sur mes genoux ! 😅

 

Expédition givrée : Jour 3

 

Dernier jour de notre circuit … et dernier jour en Bolivie. Et la question que tout le monde se pose : alors la nuit était froide ??
Euh … les brésiliens vous diront qu’elle était atrocement froide ! Arrivant tout juste du Brésil, le choc de la température et de l’altitude a été plutôt éprouvant pour eux.
En revanche, personne ne nous croira si on dit que nous avons eu chaud !!! Bah oui, tellement peur d’avoir froid, que nous avions dormi dans nos supers sacs de couchage en ajoutant les couvertures du lit. 😎
 
On se met en route rapidement : nous devons récupérer notre bus à la frontière pour rejoindre le Chili.
 
Uyuni
 
Uyuni
 
Uyuni
 

La matinée passera plutôt rapidement … un petit détour par Sol de manana et ses geysers sous un vent tellement froid qu’il vous crisperait le visage !
Nous passerons également aux sources chaudes de Polques mais nous mettre en maillot de bain par ce temps : très peu pour moi !!! hihihi 😏
 
Avant de passer la frontière : dernier arrêt en Bolivie pour admirer la laguna verde …
 
Uyuni
 

 
Il est temps pour nous de tourner une nouvelle page de notre voyage … La Bolivie se termine en apothéose !!! Ce pays nous aura surpris et emerveillés tant par ses paysages et son climat que par la gentillesse de ses habitants … 💜💜
Le coeur mélangé de nostalgie en pensant à toutes nos aventures vécues ici et d’excitation à l’idée de continuer notre périple sud-américain dans un autre pays.
 
Uyuni
 
On nous déposera à la frontière avec nos gros sacs à dos. Une frontière au milieu de nul part … qui sera pour nous le « bout du monde » de la Bolivie et la naissance d’un nouveau chapitre de cette incroyable aventure.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Depuis l’aéroport d’Uyuni :
Pour rejoindre le centre ville d’Uyuni, des taxis attendent à l’extérieur de l’aéroport. 15 Bolivianos par personne.

 

Hébergement :
Oro Blanco, une bonne adresse. Chambre propre avec salle de bain et chauffage. Les propriétaires sont très sympas et le petit déjeuner est correct. 234 Bolivianos pour une chambre double. (Les prix sont assez élévés à Uyuni !) Avenida Ferroviaria à coté de la gare.

 

Expédition dans le Salar :
Vous trouverez l’embarras du choix en matière d’agences à Uyuni et vous pourrez réserver sans mal votre excursion pour le lendemain. Nous avons fait le tour de pas mal d’agences : ils proposent tous sensiblement le même circuit et pour le même prix !
Nous avons choisi l’agence à côté de notre hôtel : Los 3 Gigantes. Le chauffeur était sympa et l’excursion correcte. 750 Bolivianos par personne.
 
Capacité : Normalement, les 4×4 peuvent accueillir 6 touristes et un chauffeur maximum ! N’acceptez pas de voyager si vous êtes plus de 6 …. Niveau confort et surtout sécurité.
 
Durée : La plupart des touristes demandent un circuit de 3 jours mais vous pouvez aussi demander des circuits à la journée ou sur 2 jours.
 
Hébergement : La première nuit se passe dans un hôtel de sel (chambre de 2 ou 3 personnes) et la deuxième dans un hôtel plus rustique avec des dortoirs de 6 personnes. Les nuits sont très froides : prévoyez un sac de couchage ou demandez à l’agence de vous en louer un. Le confort est très rustique … Vous pourrez tenter une douche chaude (payante) la première nuit. Dans notre hôtel, (où de nombreux groupes nous on rejoint) il n’y avait qu’une seule douche … Pour la deuxième nuit, il y a uniquement des toilettes.
 
Repas: Les repas sont fournis et sont plutôt corrects. La soupe du soir avant le repas réchauffe bien 😉. Lors des repas, nous avions des sodas et de l’eau mais il faut prévoir de l’eau pour la journée.
 
Passage de la frontière jusqu’au Chili : Pour ceux qui souhaite passer la frontière au Chili, il est possible de le faire à la fin de l’excursion. On vous dépose dans la matinée du 3ème jour à la frontière proche de San Pedro de Atacama pour effectuer les formalités de sortie de la Bolivie. Un bus vous attend ensuite pour vous ramener à San Pedro et effectuer les formalités d’entrée au Chili. Comptez 30 Bolivianos par personne pour le transfert en bus.

 
 

8 commentaires sur “Le Salar d’Uyuni : un désert givré !

  1. GOSSART

    Que de dépaysement ! Superbes vues malgré le grand froid et l’apothéose avec ce soleil couchant ! Attendons la suite avec impatience ! bisous à vous deux.

    Répondre
    • Valérie Post author

      Merci !!! Le froid rajoute au côté « bout du monde » ça pique bien mais on est tellement heureux de découvrir ces paysages !
      Bisous

      Répondre
  2. laurent caro et marie

    1 210 600km² de sel… et pas l’ombre d’une baraque à frites!
    Dépaysement total. Bisous à vous deux. Attendons la suite…

    Répondre
  3. Pingback: De San Pedro à Valparaiso : du désert à la mer ! - Toujours plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *