Uluru et les trésors des Aborigènes

Qui n’a jamais entendu parler de ce fameux rocher rouge de l’outback australien ? Un incontournable pour qui veut bien faire le détour de centaines de kilomètres dans le centre rouge de l’Australie.
 
Nous ne voulions rater cette expérience pour rien au monde … Dévorer du regard ce rocher si mythique ! Après 3 jours de route dans l’Outback depuis Port Augusta, nous entrons sur les territoires sacrés des Aborigènes pour un plongeon extraordinaire dans un monde à l’opposé des côtes australiennes.
 

Nous y découvrirons des rochers d’une dimension inimaginable, des canyons grandioses et l’histoire émouvante des Aborigènes : bref, on adore !
 
Ça se passe par ici :
 

Carte Australie
 

Parce que le Uluru ne peut pas décevoir …

 

3 jours de route, 4500 km et 0 douche … Alors on espère bien que ce fameux rocher n’en a pas profité pour partir en vacances au ski !!! 😂
 
Nous arrivons tout d’abord à Yulara : le village du Uluru. En réalité, il s’agit d’un resort … un complexe construit de toute pièce à côté du Uluru pour offrir un peu de confort (ou beaucoup de luxe …) aux touristes. Et c’est quand même incroyable d’arriver dans une mini ville au milieu de rien …
 
Nous aurons une première bonne surprise de payer moitié prix au camping ! Comme il est complet, on nous propose de camper sur le fond du terrain avec 50% de reduc : on aura une douche chaude, des toilettes et une piscine !
Bon, on ne profitera pas beaucoup de la piscine car celle-ci n’est pas chauffée … et dans le désert la nuit est glaciale : du coup il faut s’armer de courage pour plonger dans une eau très froide quand il fait 40° dehors ! 😏
 
La deuxième surprise est encore meilleure : quand on sort du van dans le camping, c’est le calme !!!!!!! Pas de mouche ni de moustique …. INCROYABLE ! 🙏
 

Il est temps d’aller prendre une belle claque face à un gros caillou ! (3,6km de longueur et 348m de hauteur tout de même !) Le soleil va se coucher … on perd pas une seconde !
 
Tadam …
 
Uluru
 

A cet instant précis, on n’aurait voulu être ailleurs pour rien au monde. Poser les yeux pour la première fois sur cet imposant rocher vous donne des frissons.
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

Comme tombé du ciel, il domine sur le désert. Un mirage … si bien que l’on n’ose pas le quitter des yeux de peur de le voir disparaître. Mais non, il est bien réel et juste devant nous …
 
Uluru
 

Il nous offre au coucher du soleil une couleur ocre et vive qui tranche avec le ciel bleu.
 
Uluru
 

Nous nous offrons une soirée assis sur le toit du van avec un jus de fruit frais … Un moment unique où on se dit que vraiment ce voyage c’est l’expérience d’une vie ! 😍
 
Uluru
 
Uluru

 
Le lendemain, nous décidons d’approcher d’un peu plus près la bête ! Alors après un bon petit déjeuner au soleil, on est au taquet pour affronter la chaleur et les touristes !!!
 
Uluru
 
Uluru
 

Au centre d’information, nous commençons par prendre conscience de la dimension sacrée du Uluru pour les Aborigènes : les Anangu. L’histoire de ce peuple est bouleversante : opprimé, massacré et privé de leur terres à l’arrivée des européens. Aujourd’hui encore, bon nombre d’Aborigènes sont en marge de la société. Le site du Uluru a été rendu aux Aborigènes en 1985 et pour eux le lieu est véritablement sacré.
 
Nous choisirons de respecter ce peuple et de ne pas tenter l’ascension du rocher : pour le peuple Anangu, il est interdit de fouler le sommet du rocher. Je précise que de nombreux panneaux demandent aux touristes de ne pas escalader le rocher par respect et par sécurité (déjà 36 morts …) et pourtant le chemin d’ascension n’est pas désert … Bref ! 😒
 
Pour nous, ce sera la « base walk » pour faire le tour du rocher (10,6km en plein soleil !)
La randonnée n’est pas difficile mais elle est vite fatigante à cause de la chaleur.
 
Uluru
 
Uluru
 

Nous pourrons approcher cet immense « montagne » et apercevoir toutes les facettes de la roche !
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

Le Uluru reste pour nous une découverte extraordinaire : un symbole puissant du désert Australien et des Aborigènes … C’est l’autre facette de l’Australie !

 

Parce qu’il y a aussi les Olgas (Kata Tjuta)

 

Le Uluru fait parti du Parc national Kata Tjuta qui contient d’autres merveilles : les monts Olgas.
 
Uluru
 

Une série de quelques gros cailloux (36 pour être exacte) dont certains dépassant la hauteur du Uluru. Ce site est également sacré pour les aborigènes.
 
Uluru
 
Uluru
 
Les Olgas sont très impressionnantes quand on les voit se dessiner au loin dans le désert.
 
Uluru
 

Des sentiers permettent de découvrir les gorges formées par ces monts et de s’y sentir vraiment petit !
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

Le rouge de la roche est aussi incroyable qu’au Uluru mais les formations des Olgas sont extraordinaires.
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

On découvre un nouvel horaire d’ouverture auquel on n’était pas habitué 😉
 
Uluru
 

Il sera alors temps de quitter ce magnifique parc national pour continuer notre périple dans l’Outback … Une dernière photo du Uluru et un dernier coup d’oeil pour vérifier que l’image est gravée dans nos mémoires et on reprend la route pour une nouvelle découverte.
 
Uluru
 

 

Parce que c’est pas fini : le Kings Canyon

 

Toujours pas blasés de la roche rouge, nous avalons les 300 km qui nous séparent d’un autre phénomène : le Kings Canyon
 
Une faille à ciel ouvert offrant des falaises vertigineuses et un panorama incroyable.
 
Uluru
 

On se lèvera aux aurores pour tenter la randonnée Rim Walk de 6Km annoncée pour 4H. Celle-ci permet de monter sur le canyon et profiter d’une superbe vue. Les températures peuvent vite être étouffantes si bien que les jours où il fait trop chaud les départs après 9h ne sont plus autorisés.
 
Pour moi, la température ne sera pas mon problème principal … A peine, nos premiers pas effectués que mon sang ne fera qu’un tour en apercevant entre Jerem et moi un beau serpent … Vous me croyez si je vous dis que j’ai sautillé comme une gazelle ???!!! 😇
 
Evidemment, c’était pas la bonne attitude mais par moment on fait ce qu’on peut … Il m’a poliment répondu à ma danse de la pluie en dressant la tête et poussant sa langue bien flippante vers moi ! Puis il est parti … Brrr 😱
 
Un australien viendra alors me rassurer et me dire qu’il n’y a aucun problème mais « Don’t move » … ouai ouai facile à dire évidemment ! 😝 Rien que de rédiger, j’en ai des frissons. Je me poserais surtout la question : « On continue ??? non parce que si en haut du Canyon sa famille entière m’attend pour un méchoui je suis pas sûre !!! » 😆
 
On sera donc prudent sur le reste du sentier et puis il ne me faudra pas longtemps pour oublier cette mésaventure tellement le panorama est beau …
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

La randonnée est vraiment agréable et le canyon très impressionnant …
 
Uluru
 
Uluru
 

On a l’impression de dompter ces immenses falaises en foulant leur sommet !
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

On terminera la randonnée en 2H … au top ! 😎

 

Parce qu’il y en a encore à Alice Springs

 

Après nos quelques jours à contempler les merveilles du désert, on atteint la ville isolée d’Alice Spring en plein cœur de l’Australie.
 
Et quand on dit « isolée » c’est pas pour rire … Il faut plusieurs centaines de kilomètres pour apercevoir l’ombre d’une petite ville !
 
Pour nous, elle sera une étape rapide avant une nouvelle traversée … pas prévue au départ !
 
Et oui, dans une précédent article, on vous parlait de notre envie de changer un peu notre itinéraire pour un peu plus de soleil !!! Alors qu’on devait repartir vers le sud pour rejoindre Adélaide puis Sydney par la côte Sud, nous décidons de modifier nos plans et de traverser vers l’est de l’Australie. Direction Cairns et la grande barrière de corail !!!!
 
Un peu plus de kilomètres que prévu : 2500 KM jusque Cairns. On prévoit alors 4 jours de route avec 600km par jour en moyenne : le van c’est pas non plus un champion de Formule 1 … 😕
 
Avant ça, nous irons nous imprégner un peu de l’art Aborigène au Araluen Cultural Precinct !
 
Uluru
 
Uluru
 

Un bon barbecue au camping et demain on attaque !
 
Uluru
 

 

Parce qu’il faut bien repartir un jour !

 

L’heure du départ a sonné : on dit au revoir à l’outback, au Uluru, au désert … Il est temps pour nous de profiter un peu du soleil et de la plage !!! (Je trouve qu’on l’a bien mérité 😎)
 
On se met en route pour 4 jours de voyage sous un soleil de plomb !
 
Je ne vais pas vous raconter toutes les musiques qu’on a écouté, ni où nous avons fait nos pauses pipi … 😅 mais je peux vous dire qu’on a un peu mis le bazar au Devil’s Marble en cassant et déplaçant des pierres ….😁
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

Et aussi que nous mettrons finalement 3 jours au lieu de 4 … Un vrai pilote Jerem au volant de notre van 😜
 
Uluru
 
Uluru
 
Uluru
 

Ouah … des fois, rédiger un article c’est revivre aussi des moments forts et cette partie de notre séjour en Australie reste inoubliable et tellement surprenante. J’aurais pu rédiger encore beaucoup de lignes et détailler toutes les choses que nous avons vu et vécu mais je vais m’arrêter là ! 😌
 
Je finirais la dessus : Si vous vous lancez dans un trip en Australie, n’oubliez pas l’outback : le cœur de l’Australie au sens prendre comme au sens figuré … L’envers du décor réserve des surprises tellement émouvantes que vous ne le regretterez pas !

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Parc national Uluru – Kata Tjuta :
L’entrée au parc national coûte 25$ par personne et donne droit à 3 jours de visite dans le parc ! Franchement, le prix n’est pas exhorbitant. Vous pouvez acheter vos places à l’entrée du parc national. Vous pouvez y visiter le Uluru et les monts Olgas.
Le parc national est situé à 460KM de Alice Springs.

 

Le village du Uluru : Yulara
Ce village construit de toute pièce pour les touristes est plutôt accueillant. Vous y trouverez des hôtels, un camping, une station service, quelques cafés-restaurants et un petit supermarché. Le camping Ayers Camp resort est à 40$ pour 2 en campervan. Mais si vous arrivez en fin d’après-midi vous avez des chances de payer moitié prix et d’être positionné au fond du camping. Une aubaine pour notre petit budget !

 

Le Kings Canyon :
Une petite merveille à visiter gratuitement ! Faites la Kings Canyon Rim Walk, une boucle de 6km au dessus du canyon : vue à couper le souffle. Comptez 4h pour l’effectuer (nous avons mis seulement 2h pour l’effectuer). Prévoyez beaucoup d’eau car ça chauffe pas mal. Les jours de grande chaleur, arrivez avant 9h pour la commencer car l’accès est fermé après cette heure.
Le Kings Canyon est situé à 475 km d’Alice Springs. Attention, certaines routes sur les cartes peuvent sembler raccourcir l’itinéraire mais celles-ci ne sont pas toujours asphaltées …

 

Araluen Cultural Precinct :
Centre culturel à Alice Springs très intéressant. L’entrée coûte 15$ par personne. Vous pourrez visiter le centre d’art Aborigène, le musée de l’aviation … etc

 
 

2 commentaires sur “Uluru et les trésors des Aborigènes

  1. Pingback: Grande barrière de corail / Magnetic Island : Duel paradisiaque - Toujours plus loin

  2. Pingback: Le Bilan de notre tour du monde - Toujours plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *