Du soleil de Christchurch à la neige du Mont Cook

Après nos deux mois en Australie et nos 15 000 km en Van, nous sommes impatients de repartir pour un nouveau pays. Et on a gardé, on l’espère, le meilleur pour la fin ! 😃 C’est en Nouvelle Zélande que nous avons choisi de continuer notre périple.

 
Nous sommes enthousiastes de parcourir ces 2 îles et de découvrir leurs diversités de paysage pendant ce mois et demi. Et en plus, on aura l’occasion de renouer nos chaussures de randonnées !!!
 

Changement de décor !

 

Après 3 heures d’avion, nous posons le pied sur le dernier pays de notre périple. Bienvenue à Christchurch , principale ville de l’île du Sud de la Nouvelle Zélande, et point de départ de ce nouveau Road Trip.
 

On trouvera les néo-zélandais très sympa dès notre première rencontre. Bon d’accord il s’agit de l’agent d’immigration mais ça change des autres pays … Le second contact sera beaucoup plus froid, malheureusement nous avions oublié une pomme dans un de nos sac à dos et l’agent de contrôle sanitaire sera beaucoup moins agréable… Ce sera pour nous la plus chère compote de pommes de notre vie… 😭
 

Cette mésaventure terminée, nous découvrons enfin Christchurch !
 

Et pour l’instant, le changement est brutal ! Terminé les plages australiennes et le soleil, fini notre van poussif, nous découvrons une ville animée, perdons quelques degrés (retrouvons même la pluie…) et surtout changeons de mode de transport ! C’est au volant d’une voiture et sous notre tente de trek que nous sillonnerons les deux îles de la Nouvelle Zélande pendant ces 40 prochains jours !
 

Nous tombons sous le charme de Christchurch. Bon d’accord, je m’imagine par certains moments au boulot avec toutes ces grues et ces bungalows mais cela lui donne un certain attrait.
 
Mont Cook
 
Le tremblement de terre de 2011 a détruit la majorité du centre ville et les travaux du nouveau plan d’aménagement urbain dureront au moins 20 ans. Nous n’imaginions pourtant pas découvrir autant de traces de ce tremblement de terre. Malgré tout, la ville a su s’adapter et l’on croise à chaque coin de rue de petits commerces ou des restaurants dans des containers ou de petites caravanes. Le centre ville commerçant entièrement en container est une structure temporaire originale. On s’y fera même une petite pause déjeuner en terrasse !
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

La péninsule de Banks ou un petit air de France !

 

Mais Christchurch est aussi pour nous la porte d’entrée sur la péninsule de Banks , à l’est de la ville. La visite de cette péninsule, formée par des éruptions volcaniques il y a 8 millions d’années, nous donnera un petit aperçu des routes néo-zélandaises… Ca va nous changer de l’outback australien ! Pour faire simple, ça monte, ça descend, et surtout ça tourne !!! On commence à comprendre pourquoi tout le monde nous dit de ne pas trop nous fier aux distances…
 

Une petite route côtière fait le tour de la péninsule et offre de nombreux points de vues sur les côtes déchirées, ses baies et l’océan.
 
Mont Cook
 

Première surprise en arrivant dans la péninsule et à Akaroa , on se croit un peu à la maison ! Et oui, on croise partout des drapeaux français, des noms de rue français ou des petits commerces bien de chez nous. Akaroa est en fait un ancien port baleinier où les Français voulaient établir une colonie en 1830. Le temps de s’organiser et de revenir, ils se sont fait doubler par les anglais 😒 (ça nous aurait pourtant bien arrangé de parler Français pendant notre voyage en Nouvelle Zélande ! 😁)
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

Après un petit tour dans Akaroa, on se met à la recherche de notre premier camping. La réglementation en Nouvelle Zélande est plus contraignante qu’en Australie et les aires de camping gratuites sont majoritairement limitées aux véhicules autonomes… Pour nous, ce sera donc terrain de camping payant (Chouette ça signifie une douche tous les jours ! 😃). Malheureusement, on se rend vite compte que les prestations sont très différentes de l’Australie… Les premiers campings que nous trouvons sur la péninsule sont très élevés (50 $ pour une tente !!) et nous nous rabattrons sur un campground à proximité…
 

Pour faire simple lescampground sont des campings le plus souvent en pleine nature avec des installations plus sommaires que dans des campings traditionnels… Malheureusement durant notre voyage nous en trouverons des biens mais aussi des franchement pas terribles…😒
 

Pour cette nuit, ce sera toilettes sèches, cuisine extérieure et douche euh… en rénovation…
 

Ce sera surtout pour nous l’occasion d’organiser la voiture et toutes nos affaires pour pouvoir s’y retrouver pendant les 40 prochains jours.. 😉
 

Mont Cook: Où l’on retrouve la neige !

 

Mais l’absence d’altitude commençait à nous manquer et nous décidons de mettre le cap à l’ouest direction le lac Tekapo , et les sommets enneigés du Mont Cook , le plus haut sommet de Nouvelle Zélande (3754 m).
 

Malheureusement, la pluie commence à faire son apparition et nous donne un premier aperçu du climat Néo Zélandais. Sa situation géographique lui permet de changer de météo plusieurs fois dans la même journée (avec il faut l’avouer une dominance de pluie..). Malgré tout ses habitants sont de nature Optimiste et considèrent toujours qu’il va faire beau…
 

Bon, la visite du lac Tekapo sera une visite éclair ! C’est une pluie battante qui nous y attend, inutile donc de préciser que nous ne verrons pas « l’eau turquoise du lac sur un fond de collines vallonnées et de montagnes enneigées » comme nous le promettait notre guide de voyage. 🌁
 

Pour nous ce sera ça :
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

Nous poursuivons donc notre route jusqu’au parc national du Mont Cook , haut lieu de randonnée avec ces 19 sommets de plus de 3000 m. Le temps pluvieux de ces derniers jours nous offre une petite accalmie et nous croisons les doigts pour que les nuages bas nous laissent entrevoir le Mont Cook.
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

Pas d’ascension au programme comme en Bolivie, mais nous choisirons de faire « la Hooker Valley Track  » . Cette randonnée promettant de superbes points de vue sur les massifs et les glaciers.
 
Mont Cook
 

Nous ferons un petit passage au centre d’information « DOC », on sera un peu surpris quand elle nous dira qu’il n’y a aucun problème pour faire cette randonnée même si il se met à neiger mais on comprendra mieux plus tard…
 

Le « DOC » (Department of conservation), est l’agence gouvernementale en charge de la protection de la nature à travers toute la nouvelle Zélande. Elle fait autorité sur tous les parcs nationaux et gère l’ensemble des sentiers de randonnées. Des bureaux du DOC sont implantés sur tout le territoire et nous aurons l’occasion de nous y rendre fréquemment pour planifier nos randonnées.
 

Chaussures de rando au pied, sac sur le dos, c’est parti ! Et pour notre première rando en Nouvelle Zélande, nous sommes surpris ! L’itinéraire est totalement aménagé et rend la balade facile et accessible à tous. Nous comprenons mieux la remarque du bureau d’information.
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 
A ce moment-là, nous sommes bien loin de nos expériences d’Amérique du Sud.
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

Malgré cela et la fréquentation du parcours, le spectacle est grandiose ! Nous nous avançons au fur et à mesure entre les montagnes et commençons à apercevoir des sommets enneigés. Les passages au dessus des rivières se font sur de superbes ponts suspendus. L’occasion de quelques frissons en regardant le vide 😉.
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

Quand enfin nous arrivons à la fin du chemin, nous découvrons une vue magnifique du lac Hooker entourée des chaines de montagnes. Nous descendrons rapidement sur les rives du lac et nous aurons la chance d’apercevoir le Mont Cook enneigé dominer le lac Hooker complément gelé.
 
Mont Cook
 

Petite pause pic nic devant le lac gelé où flottent quelques icebergs et il est temps de faire demi tour. La neige que nous avions foulée à l’aller est déjà presque entièrement fondue et le temps se fait de plus en plus menaçant…
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 
Mont Cook
 

Une petite halte jusqu’au point de vue du Tasman glacier et il est temps de quitter la région. La route pour rejoindre la route principale longe le  » lac Pukaki  » et offre des points de vue sublimes. L’eau turquoise du lac se reflète sur les campagnes environnantes. On y plongerait volontiers si on ne savait pas que cette eau provient des glaciers… 😃
 
Mont Cook
 

Nous reprenons notre traversée vers l’ouest et la ville de  » Queenstown  » . Ces premiers jours en Nouvelle Zélande nous ont enchantés. Nous sommes heureux de retrouver un plus petit pays et de profiter d’une si grande diversité de paysage en quelques heures de route.
 

Nous sommes maintenant impatients de découvrir la suite et de retrouver la montagne dans quelques jours…
 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Auberge de Jeunesse Christchurch :
Nous avons passé 2 nuits dans l’auberge All Stars Inn on Bealey à Christchurch. L’auberge est toute neuve et les espaces communs parfaitement equipés. Sa situation permet en plus de visiter le centre-ville à pied. Coût 80 $ NZ pour une chambre de 2.

 

Bureaux du Doc :
Le Department of conservation est l’agence gouvernementale en charge de la conservation de la nature. http://www.doc.govt.nz/ Son site internet est une source de renseignement sur l’ensemble des randonnées réalisables en Nouvelle Zélande. Le Doc gère également les refuges et certains campgrounds. La visite de leurs bureaux (présents aux abords de chaque grand parc nationaux) permet de s’informer sur les conditions météo, les itinéraires et de réserver ses hébergements. Un Incontournable !!

 

Hooker Valley Track :
Durée de marche estimée par le Doc à partir du parking 3h aller/retour. Ce temps est surestimé, nous avons mis 2 heures en faisant quelques pauses photos. Ce sentier est l’un des plus fréquenté mais offre des points de vues extraordinaires. Il comprend 2 grands ponts suspendus.

 
 

Un commentaire sur “Du soleil de Christchurch à la neige du Mont Cook

  1. Pingback: Milford Sound, le fjord merveilleux mais pluvieux ! - Toujours plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *