Nelson Lakes et les rivières en trek !

Nos folles aventures continuent en Nouvelle Zélande avec un retour à nos premiers amours : les TREKS ! Parce que la nature sauvage nous appelle et réveille en nous notre soif de découverte, nous filons vers le Nelson Lakes National Park.
 

Des montagnes, des forêts de hêtres et des lacs somptueux : comment ne pas résister à l’attraction de cette destination qui nous promet une contemplation de la nature loin de tout ?
 

 

Besoin de s’évader ?

 

Cela peut paraître paradoxal de parler d’évasion alors que nous sommes en plein rêve depuis pas mal de mois autour du monde … Oui mais !!! 😄 On adore voyager, on adore découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures, on adore l’aventure mais par-dessus tout on adore les TREKS !
 
Rien ne remplace le sentiment de bien-être qu’on éprouve lorsque nous sommes « perdus » à deux au milieu de la nature en totale autonomie.
Le silence de la nature, le sentiment de liberté, la sensation d’être dans l’instant présent … 😍
 

Chacun d’entre nous possède son moment de bien-être. Nous c’est quand on porte nos gros sacs à dos et qu’on marche pendant des jours sans croiser âme qui vive ! 😜
 

Nous décidons donc de rejoindre le village de Saint Arnaud : point de départ pour les randonnées dans le Nelson Lakes National Park. Nous ferons une halte au bureau du DOC (Department Of Conservation) pour vérifier les conditions des sentiers dans la région. Le DOC en Nouvelle Zélande est un passage obligé pour les randonneurs : ils disposent d’informations utiles pour préparer les treks. (Je vous fais un topo dans les infos pratiques en fin d’article !).
 
Malheureusement, les conditions météorologiques des derniers jours n’étaient pas extraordinaires et le circuit que nous avions envisagé de faire est très enneigé et assez risqué … N’ayant pas d’équipement adapté nous modifions donc notre itinéraire !
 
La veille du départ … comme d’habitude c’est le bazar ! Vu que nous vivons entre la voiture et notre tente, il faut refaire les sacs et préparer la nourriture :
 
Nelson
 

 

3 jours de liberté totale : c’est parti !

 

C’est parti pour un max de sensations ! Nous commençons plein d’entrain ce trek. Notre premier arrêt sera Speargrass Hut où nous passerons la nuit.
 
Nelson
 
Nelson
 

Nous traversons donc la forêt et le sentier s’avère plutôt accidenté mais agréable. La pause s’imposera à l’approche de la rivière …
 
Nelson
 

Bon quand je dis « liberté totale », je me dois de préciser tout de même qu’un trek ce n’est jamais de tout repos … Quand on part en autonomie complète, on fait pas mal de concession sur le confort, vous vous doutez bien ! 😏 Mais aussi on fait face parfois à des imprévus (souvent à vrai dire … le charme de l’aventure il parait !).
Là, l’imprévu c’est ça :
 
Nelson
 

Cette rivière ne semble pas forcément méchante mais elle ne sera pas une partie de plaisir … Après avoir tenté la « flood route » (censée contourner la rivière) carrément accidentée, nous n’avons pas d’autres choix que de traverser ce « petit cours » d’eau !
 
Je vous avais parlé des conditions météorologique les jours précédents… la rivière est, du coup, plutôt « agitée » ! L’eau est évidemment très froide, le courant très fort et le niveau par moment plutôt élevé …
 
Bref, avec nos gros sacs et les pierres bien « casse-gueule » au fond de l’eau, nous passerons un moment très agréable 😆
 
Nelson
 

L’eau glacée nous pincera bien les pieds !
 
Nous ne serons pas au bout de nos surprises … parce que des rivières nous en croiseront plein et manque de bol, elles sont loin d’être asséchées.
 
Une pause boisson musclée pour Jerem …💪
 
Nelson
 

Comme une belle récompense, les montagnes nous offrent un panorama magnifique … L’air semble si pur et la chaleur du soleil sur notre peau nous inviterait presque à une sieste dans l’herbe.
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 

Mais Hop hop hop, nous avons encore un peu de marche jusque notre bivouac !
 
Nelson
 
Nelson
 

Arrivés à la Speargrass Hut, nous découvrons une hutte vide … Nous serons les seuls ce soir sur le campement. Nous planterons notre tente à côté de la hutte mais nous pourrons profiter des lieux pour notre diner au coin du feu : magique ! 😍

 
Nelson
 

Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 

 

Sur les rives du lac Rotoiti …

 

Après une nuit en tente et quelques secousses résiduelles du tremblement de terre … nous repartons en direction du lac Rotoiti. Et nous avons de la chance, aujourd’hui encore il fait très beau !
 
Le trek est alors vraiment un moment agréable et paisible … Le sentier jusqu’au lac est plus facile, nous pouvons alors profiter pleinement du soleil et des paysages magnifiques.
 
Nelson
 

La vue sur le lac est vraiment incroyable … c’est exactement comme cela que je m’imaginais la Nouvelle Zélande. La nature semble être ici pleinement épanouie …
 
Nelson
 

Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 

On passera une soirée au bord du lac : rien de tel qu’un bon bain de pied glacé dans le lac pour soulager nos petits petons ! 😊
 
Nelson
 
Nelson
 

Le reste de la soirée sera partagé entre un repas lyophilisé plus que limite … des discussions avec les randonneurs et les sandflies qui ont beaucoup apprécié la peau fraîche de nos pieds ! 😒
 
Un petit trek qui nous rebooste ! … mais surtout qui nous donne tellement envie d’en refaire 😅 On n’en a jamais assez et la Nouvelle Zélande possède de telles opportunités de s’évader qu’on ne peut pas résister à l’appel du prochain défi … (on vous promet un défi un peu différent de d’habitude ! 😎)
 
Nelson
 

 
 

En attendant, on (enfin plutôt Jerem) boit un coup !

 

En effet, nous passons par la très jolie région du Marlborough. Cette région produit les 3/4 du vin Néo-Zélandais … autant vous dire que Jérémy n’a pas résisté longtemps à l’envie de goûter un petit sauvignon blanc ! 😊
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 

L’occasion pour nous d’admirer les vignobles de la région …
 
Nelson
 
Nelson
 

Et les paysages envoûtants …
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 
Nelson
 

Les treks sont devenus un peu une drogue … il nous tarde tellement de nous lancer dans une nouvelle aventure ! Et vous vous en doutez, j’ai hâte de vous la raconter. Alors, rendez-vous au prochain article !

 
 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Le DOC, Department Of Conservation :
Il gère les parcs nationaux et réserves naturelles du pays. Vous trouverez des bureaux du DOC dans certaines grandes villes et à l’entrée des grands parcs nationaux.
 
Les bureaux sont une excellente source d’informations et nous vous conseillons vivement de vous y rendre avant de préparer votre séjour dans une région. Vous y trouverez les cartes, les différents circuits de randonnées, les informations météorologiques et les différentes alertes.
 
On pourra vous aider à préparer votre randonnée en fonction des distances, de la difficulté et de la météo !
 
Dans certains bureaux, un pc peut être mis à disposition pour effectuer vos réservations. Le DOC gère également les huttes et emplacements de campings dans les réserves.
 
Un point important à savoir : dormir dans une hutte ou camper sur un circuit de randonnée n’est pas gratuit et certains emplacements nécessiteront une réservation … parfois même quelques mois en avance ! C’est le cas pour les Great Walks en haute saison … il en existe 9 dans le pays, ceux sont les 9 plus belles randonnées du pays et elles sont très prisées.
 
Mais il y a beaucoup d’autres randonnées moins fréquentées qui méritent le détour ! 😉
 
Le site du DOC est très (trop :-/) complet : http://www.doc.govt.nz/
 
Il est possible de réserver les huttes directement en ligne sur le site du DOC.

 

Un Camping Coup de cœur :
Nous ne détaillons pas tous les campings dans lesquels nous avons dormi mais celui-ci nous avions envie de vous le partager… Parce qu’il faut savoir, les campings en Nouvelle-Zélande sont assez chers et pas forcément top. Vous pouvez payer assez cher et y trouver des douches sales ou des équipements vraiment limites …
 
Nous avons trouvé ce camping à proximité de Picton à Waikawa Marina Holiday Park. Les propriétaires sont vraiment charmants et très attentionnés. Le terrain est propre, la cuisine grande, propre et équipée, les douches irréprochables et vous aurez même un salon avec billard, tv et jeux de société à disposition. Le must (pour Jérémy) étant la présence un Kangourou Jumping gratuit !!!
 
Nous avons payé 34$

 

Dégustation de vin :
Dans la région de Marlborough, ce n’est pas ce qu’il manque … Vous pouvez vous rendre à l’office du tourisme de Blenheim pour vous procurez une carte complète des vignobles et des dégustations possibles et organiser votre visite. (Ou demander au gérant du camping qui connait bien les vins également ! ;-))
 
Nous n’avons fait qu’une dégustation à Cloudy Bay. Jérémy a choisi la « Cloudy Bay Experience » permettant de goûter 4 vins : Sauvignon Blanc, Chardonnay, Pinot noir et Pelorus. (10$) Il existe d’autres dégustations à 15 et 25$.

 
 

Un commentaire sur “Nelson Lakes et les rivières en trek !

  1. Pingback: Défi Kayak à l’ Abel Tasman - Toujours plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *