Trek au Cap Reinga : au bout de l’aventure …

Un titre qui en dit long …
 
Pour la dernière fois de notre tour du monde, nous chaussons nos chaussures de rando, faisons le plein de ravitaillement et partons nous immerger dans la nature : l’excitation de cette nouvelle aventure se mêle à la nostalgie d’un rêve sur le point de prendre fin …
 

La fin de notre découverte de la Nouvelle Zélande ne pouvait se finir autrement que par un trek … une évidence pour nous. S’il nous est permis une dernière fois de ressentir cette pointe d’adrénaline dans le ventre, de voir ce pétillement dans nos yeux, de nourrir notre complicité en se ressourçant, nous ne voulions la rater pour rien au monde … 😊

 
Le Cap Reinga … le bout de l’île Nord deviendra un symbole pour nous. Le symbole d’un accomplissement et la récompense de nos efforts.
 
Mais je m’égare 😉 Revenons à ce trek !
 
Un trek de 3 jours sans difficulté particulière, juste pour notre plaisir de randonner ! Une boucle de km avec l’objectif d’atteindre le phare du Cap Reinga … car cette dernière découverte on veut la mériter et la savourer sans modération !!

 
 

Le Père Noël se met en route !

 

Ah bah oui …en lisant le titre, vous devez vous dire que ça y est … on a perdu Valérie ! 😏 Non non, rassurez-vous, on y vient tout de suite après.
 

Comme à chaque trek, la préparation des sacs et des ravitaillements est essentielle et comme j’adore les choses organisées (si si je vous assure ! 😆), c’est bibi qui s’y colle … parce qu’organiser la nourriture dans des petits sachets de congélation est un vrai bonheur !
 
Reinga
 

Voilà le programme …
 
Nous garons la voiture sur la route à Te Werahi Gate. Nous remontons à pied la route jusqu’au Pandora Track pour rejoindre le micro camp Pandora et y passer la nuit.
Nous rejoignons ensuite le camp Tapotupotu Bay pour une journée cool sur la plage.
Dernier jour, direction le Cap Reinga et retour par la plage Te Werahi.

 
Reinga
 

La partie la moins drôle reste le morceau de 7km de route que nous devons longer pour rattraper le sentier de randonnée … mais cela nous permet d’être complètement autonome dans notre circuit et de pouvoir le faire en 3 jours.
 
Reinga
 
Reinga
 

Jerem y voit, quant à lui, une occasion rêvée de me prouver que l’achat de nos bonnets de Père Noël quelques jours plus tôt n’était pas un achat inutile …. 😒
 
Reinga
 

Il est vrai que nous sommes à 5 jours de Noël et Jerem est bien décidé à le rappeler à chaque voiture ou bus qui nous croisera sur la route !!! 😉
Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’il fait très chaud et que la route grimpe bien … mais il tiendra pendant 1h30 avec son bonnet ! (non sans perdre quelques litres de sueur …)
 
Reinga
 

Après la pause sandwich, nous entamons le sentier jusqu’au micro camp de Pandora . Le sentier est assez facile mais la chaleur nous accable un peu !
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

Le micro camp sera une bonne surprise pour nous. Un campement gratuit du DOC mais dans un endroit agréable près de la plage.
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

Nous y serons seuls pour une fin de journée entre ballade sur la plage, petit bain dans une Rock Pool pour se rafraichir et jeu de cartes en refaisant le monde autour d’un apéro ! (ok ok je m’emballe un peu pour l’apéro, il s’agit juste d’eau filtrée et de fruits secs !)
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

Les moustiques commencent leur attaque : il est temps pour nous de nous réfugier sur la tente … Pour une nuit qui sera mémorable !

 

Jour 1
Distance : 13km
Durée : 3h
Pratique : Le micro camp Pandora est un camping gratuit du DOC. Il y a 2 toilettes sèches, une table abritée et une citerne d’eau non filtrée.

 

 
 

Une nuit agitée !!!

 

Alors ce matin, le réveil est vraiment dur … surtout pour Jérémy. La nuit a été atroce et rien que l’idée de marcher en plein cagnard nous fatigue d’avance !
 

Le petit déjeuner se fera sous la tente sans grande motivation. Heureusement la journée est courte aujourd’hui. Mais avant de partir, revenons un peu sur les petites aventures nocturnes.
 
Après nous être réfugiés sous la tente, nous avons compris que nous n’étions pas seuls sur le campement … ILS étaient là aussi … mais qui ??? les moustiques assoiffés de sang !!!! Ah ah ah 😜
 
Reinga
 

Ouai … ça donne pas envie de sortir de la tente ! Je vous raconte pas ma pause technique le soir … un vrai sketch !
 
Bref, c’est loin d’être le pire … Entre le bruit des moustiques ( oui ça fait vraiment du bruit ces petits trucs quand ils sont multipliés par millier !!!) et le bruit des vagues, le sommeil est léger. Et pourtant vers 3h du matin il me semble bien entendre un autre bruit …
 
Il me suffira de lever la tête pour tomber nez à nez avec des petits yeux qui luisent dans la nuit au dessus de mon sac. Je pense qu’il est inutile de dire que dans ces moments là le stress vous réveille d’un coup !
 
Un espèce de petit marsupial est en train de manger les fruits secs dans mon sac à dos !!! Le vilain !!!
 
La suite un peu romancée …
 
Difficile de fermer l’œil après ça, surtout qu’il revient à chaque fois et qu’on a besoin de notre nourriture pour terminer notre trek ! C’est alors que Jerem, le Mac Gyver intrépide, bondit de son sac de couchage : « Laisse bb, je m’en occupe ! »😎
 
😃 Ce n’est pas la peine de me demander comment il fait pour bondir de son sac de couchage … En réalité, il a fait comme tout le monde en se tortillant comme un ver de terre dans notre minuscule tente !
 
Et tel un valeureux guerrier vêtu de son armure multi couche de vêtements et brandissant son bâton de randonnée, il sortit de la tente pour chasser l’animal de notre territoire … le tout en sautillant et pestant contre les milliers de moustiques autour de lui.
 
Bravant la nuit noire, il décida de sauver ce qu’il nous restait de vivres et accrocha notre nourriture à un arbre. Puis, il revint auprès de sa chère et tendre et tenta de la rassurer …
Bon en réalité, on était juste bien énervé à cause de ce fichu marsupial … et à raconter des histoires pareilles, on dort pas beaucoup la nuit. Je vous épargne donc la photo de nos têtes au réveil mais je vous mets celle de notre sac encore pendu à l’arbre au petit matin :
 
Reinga
 

The end !
 
Les 10 km de marche et les dénivelés qui nous séparent de notre prochain campement seront une lutte féroce contre l’envie d’une sieste dans un bon lit !
 
Reinga
 
Reinga
 

Les traits fatigués ??? non !!!!
 
Reinga
 
Reinga
 

Un peu de repos au bord de la plage s’impose … demain le cap Reinga nous attend !

 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

 

Jour 2
Distance : 7 Km
Durée : 2h30
Pratique : Le Campement de Tapotupotu Bay est un camping du DOC payant. (Vous payez dans une petite boîte aux lettres). Il est équipé de toilettes et d’eau non filtrée. Il y a beaucoup plus de monde et les excursions en bus font souvent une petite halte dans la journée.

 
 

Cap Reinga … nous voilà !

 

Après une meilleure nuit que la précédente, nous voilà de nouveau avec la patate ! Prêts à atteindre notre objectif : le phare !
 
Reinga
 

Le soleil et la chaleur est au rendez-vous, nous décidons de partir tôt pour profiter de températures moins accablantes le matin.
 
Reinga
 
Reinga
 

Les paysages sont magnifiques et après une première montée, nous apercevons le phare … perdu au milieu de la nature et face à l’immensité bleue qui l’entoure.
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

Il nous reste à redescendre complètement puis à remonter jusqu’au phare : un jeu d’enfant ! 😉
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

Arrivés au phare, il est l’heure de la pause savoureuse … de profiter de l’instant, d’apprécier l’air frais de l’océan, de mettre nos sens en éveil afin d’imprégner ce moment en nous.
 
Reinga
 
Reinga
 

L’occasion de nous rappeler les kilomètres à pied parcourus ces derniers mois … des efforts fournis mais de la fierté d’aller jusqu’au bout.

 
Reinga
 
Reinga
 

Nous laissons au loin la rencontre houleuse entre la mer de Tasman et l’océan Pacifique et nous prenons le chemin du retour …
 
Reinga
 
Reinga
 

Une marche en toute légèreté sur le sable et notre voiture nous attend.
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 
Reinga
 

 

Jour 3
Distance : 14,5 km
Durée : 3h30

 

Le dernier trek de notre aventure prend fin … Il est bien à l’image de notre voyage : mêlé de nature envoûtante, de découverte magnifique, de lots d’imprévus et de souvenirs mémorables !
 

Nous sommes à 2 jours de Noël. Un moment particulier que nous passerons à l’autre bout du monde à Auckland, avec juste nos vieux sacs sur le dos.
 
Ces quelques jours nous les garderons pour nous comme pour en conserver la magie intacte … Cette magie des moments où le regard suffit pour comprendre la multitude d’émotions qui surgit en relisant nos petits carnets d’aventure. Les rires se mêlent à la nostalgie … 😍😍


 
Reinga
 

Le récit de notre dernier trek s’achève. ( il est temps, je suis bavarde aujourd’hui !) Mais notre aventure continue car avant de rentrer, nous ne pouvions manquer l’un des rêves de Jerem à Sydney … 😉 Patience alors jusqu’au prochain article !

 
 

2 commentaires sur “Trek au Cap Reinga : au bout de l’aventure …

  1. Pingback: Pinnacles, Péninsule de Coromandel vue d'en haut - Toujours plus loin

  2. Pingback: Happy New Year in Sydney !!!! - Toujours plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *