Le compromis entre neige et chaleur … Vive le Beaufortain !

Quand on a goûté à des mois entiers de liberté et d’aventure, il vient un moment où s’évader à nouveau devient essentiel … Alors quand il a fallu choisir ce qu’on allait faire de ces quelques jours de vacances au mois de juin, nous étions tiraillés entre l’envie de se reposer dans le confort et l’envie d’évasion qui nous habite tous les deux !
 
Bon alors qui vote pour le repos et qui vote pour l’évasion ??? 😉
 
Parce que c’est vous, je mets tout de suite fin au suspens de fou …. Nous avons opté pour l’évasion !!!! 😁

 

 
 

« T’as dit fromage de Beaufort ?? » « Non ma chérie j’ai dit « Trek du Beaufortain ! »

 

« Mais on pourra quand même acheter du Beaufort hein ??? 😁😁 »
 

Et je suis sûre que là vous vous dites comme moi : c’est pas beau d’acheter sa chérie avec son fromage préféré pour se lancer dans un trek !!!
 

Vu le titre, vous avez aussi compris que je suis une vendue … et mordue de Beaufort !!! hahaha 😂
 

C’est donc avec un immense plaisir (si si je vous assure) que j’ai fait un petit fichier Excel avec la liste des affaires et que nous avons à nouveau préparé nos petits sacs à dos !
 
Beaufortain
 
Enfin « petits sacs à dos » c’est vite dit ! 5 jours en pleine nature et en totale autonomie, ça fait pas mal de matos et pas mal de nourriture ! 😉
 
Beaufortain
 

 
 

On a la banane … Normal, on est en trek !

 

Arrivés à Queige pour le départ de la rando, nous n’avons qu’une hâte : quitter la voiture et s’enfoncer dans les paysages magnifiques que nous promet le massif du Beaufortain.
 

Depuis notre retour en France, nous n’avions pas eu l’occasion de repartir à la découverte de la nature en marchant et dès les premiers pas, il n’y a pas à dire : on est heureux !

 
Beaufortain
 

On reprend vite nos petites habitudes et on enchaîne les premières heures de marche non sans souffrir de la chaleur ! 😐
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Pour fêter notre premier pique-nique, Jerem nous a même préparé des œufs durs … La classe !!!
 

Beaufortain
 

Cette première journée ne nous offrira pas les plus beaux paysages … Le sentier traverse en grande partie la forêt.
Mais vu la chaleur et le dénivelé de la journée, l’ombre des arbres est une bénédiction !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Ce trek est habituellement prévu en 7 jours avec à la clef des refuges sur tout le parcours proposant le gîte et le couvert. Malheureusement pour nous (ou pas … 😉 ), nous partons avant le démarrage de la saison : aucun gîte n’est encore ouvert ! Il y a donc très peu de monde sur le circuit (voire personne …).
Cela implique aussi de devoir trouver un endroit pour bivouaquer la nuit … et en forêt ce n’est pas toujours très évident !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

On se frayera donc une petite place entre les arbres pour la nuit et juste à côté d’un petit ruisseau : l’idéal pour se rafraîchir !
 
Beaufortain
 

Pour nous récompenser de cette journée épuisante, un chamois fera son apparition pour lui aussi profiter de l’eau fraîche !!! 😍😍 (bon je n’ai pas de photo, je dégaine pas encore assez rapidement ! )

 
 

«T’as pas l’impression qu’on penche légèrement beaucoup ???? »

 

Bon c’est vrai, on n’est pas la pour dormir dans un 4* … mais faut avouer que trouver un terrain presque plat est un luxe que nous n’avons pas pu nous permettre dans la forêt !
 

Je vous épargne donc les moments où je me plains (si si ça m’arrive parfois 😜) d’avoir les jambes en pente … J’ai eu l’impression de faire du toboggan toute la nuit !
 

De toute façon, j’ai à peu près 9h de marche devant moi pour me plaindre pendant que Jerem fait semblant de ne pas m’entendre derrière ! (quand je vous dis qu’on avait repris nos petites habitudes 😜 )
 
Beaufortain
 

On sortira rapidement de la forêt … et la montagne nous offrira un panorama à couper le souffle.
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Le massif du Mont Blanc se masquera timidement derrière quelques nuages. Mais il n’en reste pas moins impressionnant … 
Beaufortain
 

Même en sachant qu’il nous reste pas mal d’heures de marche aujourd’hui, nous avons du mal à ne pas nous arrêter pour contempler le spectacle de ces montagnes magnifiques !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Et puis, il y a les « pauses » obligatoires … 😅
 
Beaufortain
 

La neige à 2000m : il fallait absolument que j’en prenne dans mes mains comme si je n’allais pas en revoir avant un moment !!! Ah ah ah, ça me fera doucement rire le lendemain … 😏
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

 
 

« C’est vrai qu’on penche … mais cette fois-ci sur le côté pour changer ! Et puis aucun 4* ne peut t’offrir cette vue …. ! »

 

Il faut avouer que Jerem n’a pas tort … Ok le terrain n’est pas extrêmement plat (Soit disant qu’il n’avait pas de place pour prendre un niveau dans son sac …😒) mais nous sommes entourés de magnifiques montagnes sans l’ombre d’une civilisation !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

La journée a été épuisante … Jerem souffre beaucoup avec son sac à dos et se fatigue vite. Mais une soirée à regarder le soleil se coucher dans les montagnes (et quelques remontrances sur son « non-entraînement » avant le départ 😅) suffiront à le rebooster à fond !
 

On attaque une nouvelle journée avec un « bon » petit déjeuner … Ok je n’ai peut être pas un croissant au Nutella … mais nous avons ça :
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Aujourd’hui, Jerem le sait (moi aussi mais je préfère ne pas y penser) … la journée sera éprouvante pour moi …
Alors on ne perd pas de temps pour se mettre en route.
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

On oubliera pour cette matinée la tenue estivale car on monte encore en altitude … et tadaammm :
 
Beaufortain
 

(Je vous rassure ce n’est pas une photo de nous au ski mais bien de notre trek au mois de juin !)
 

En partant avant la saison, nous savions qu’il y avait beaucoup de chance que la neige soit présente et nous avions prévu le coup … C’est l’heure de l’enfilage des guêtres !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Bon alors la neige c’est top quand on skie l’hiver … En rando, c’est chouette, ça croustille sous la chaussure, ça fait de chouettes photos … Mais c’est aussi hyper casse-gueule ( 😆 je compte pas le nombre de fois où je me suis enfoncée jusqu’au genou …), ça aide pas trop pour le tracé du parcours et ça ralentit la progression !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

On se plaint mais c’est pour la forme … parce qu’évidemment c’est une expérience extra ! Un souvenir mémorable de ce trek !
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Et je vous montre un autre souvenir mémorable … Vous voyez cette jolie montagne avec plein de neige ???
 
Beaufortain
 

Et bien c’est sur cette montagne (ou plus exactement sur le flanc de cette montagne) qu’on passera nos prochaines heures à traverser les névés avec une vue vertigineuse sur la vallée … 😱
 
 

« Chéri, tu te rappelles que j’ai le vertige ??? »

 

Evidemment qu’il s’en rappelle … et d’ailleurs je pense que cette montagne se souvient encore de mes jurons dans les passages les plus difficiles !
 

Mais quelle victoire d’avoir traversé ces névés ! 😉
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Bon je vois bien sur le visage de Jerem que ma journée n’est pas finie … et que je ne devrais pas me réjouir trop vite !
Il reste cette crête à passer …
 
Beaufortain
 

Bon aller, je me la pète un peu mais c’était du gâteau !!! hihihi après les névés, j’avais l’impression de galoper sur la crête 😉
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

Et si vous avez eu l’impression que je prenais le melon …ne vous inquiétez pas c’était pour une courte durée …
Car lors de la descente, j’ai laissé un morceau de mon genou sur le chemin !!! 😊 Un faux mouvement ça ne pardonne pas quand on a 15kg sur le dos …
 

Quelques heures de marche plus tard, nous posons enfin la tente … l’endroit est magnifique et le terrain presque plat 😉 :
 
Beaufortain
 
Beaufortain
 

 

Une nuit de folie avec les orages !

 

La nuit a été très courte … la faute aux violents orages qui nous ont tiré de notre sommeil. La pluie battante, les éclairs, les coups de tonnerre et les rafales de vents : ce matin on est au top … 😔
 

Autre chose ?? Bah oui on ne va pas s’arrêter en si bon chemin … Changement de programme : mon genou nous oblige à chercher un itinéraire plus adapté et surtout plus court pour rentrer …
Après quelques heures de marche difficile, nous voilà enfin de retour à la civilisation ! 😉
 
 

Nous sommes complètement HS mais ressourcés à fond ! 😊
Il est temps maintenant de se faire un bon resto en se remémorant ces incroyables moments vécus ensemble … Il n’y a pas à dire : cela nous avait manqué !
 

Une petite parenthèse « nature » qui nous fait du bien et nous donne toujours plus de projets et de rêves à réaliser. 😍😍
 

A très vite pour de nouvelles aventures !
 
 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Départ et retour : Queige (vu la taille du village aucun problème pour garer la voiture !)
 

Eau et ravitaillement : Aucun problème pour trouver de l’eau sur tout le parcours. Pour les refuges, les ouvertures commencent à partir du 15 juin … et encore !) Il est possible de rallier certains villages (ou station) depuis le sentier.

 

Jour 1 : Queige – Refuge de Lachat
Nous avons marché une heure de plus après le refuge et bivouaquer dans la forêt
Distance :20,77 KM
Dénivelé :

 

Jour 2 : Refuge de Lachat (enfin un peu plus loin) – Un peu avant le Chalet de la Balme
Distance :25,02 KM
Dénivelé :

 

Jour 3 : Un peu avant le Chalet de la Balme – La grande Berge
Distance :21,27 KM
Dénivelé :

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *