Canoë sur les eaux turquoises du Kenai Lake en Alaska

« Un voyage en Alaska ??? mais qu’elle idée ! » C’est vrai qu’il ne s’agit pas à priori de la dernière destination à la mode pour partir en vacances à la fin de l’été … Et pourtant, l’Alaska nous attirait bien plus que n’importe quelle plage ensoleillée !
 
Imaginez qu’on vous offre un terrain de jeu de 1,7 millions de km² : il y a de quoi en perdre la tête lors des préparatifs ! Canoë, treks, glaciers, fjords …. des chaînes de montagne à gogo : bref on n’hésite pas et on décole !

 
 

On s’échappe rapidement d’Anchorage

 

Avant même d’attérir en Alaska, le trajet en avion envoie du lourd !!! Il faut dire que pour la première fois, nous pouvons admirer une partie du Groenland … et quand on voit un paysage pareil, une seule phrase nous vient à l’esprit : « je veux aussi aller au Groenland ! »
 
Kenai
 
Kenai
 

Bon, pour l’instant, la destination c’est Anchorage. Plus grande ville de l’état … et c’est tout. Inutile de faire un article là dessus, je pense que je ne saurais quoi vous dire ! 😅 La ville manque cruellement de charme et sera juste une étape pour nous préparer à nos quelques activités prévues.
 
Kenai
 
Kenai
 

Après l’achat obligatoire pour se protéger des ours, nous nous mettons en route vers le portage Glacier sur la péninsule Kenai.
 
Les glaciers ne manquent pas en Alaska et cela tombe bien car cela reste toujours un plaisir d’en découvrir un nouveau.
Après une rapide ascension, nous pouvons admirer la vue sur le glacier :
 
Kenai
 
Kenai
 

Le soleil se couche doucement derrière les montagnes et le glacier semble se cacher à l’ombre des montagnes comme pour préserver son monteau de glace.
 
Kenai
 

 

Sortons les rames : Kenai Lake nous voilà !

 

Première nuit en campground … et premier fou rire pour moi ! Evidemment, qui dit Alaska dit aussi Ours. L’état est peuplé d’ours brun, de grizzlys, d’ours noir et même d’ours polaires (bien plus au nord). On estime à 32 000 la population d’ours brun en Alaska : cela en fait quelques un quand même.
 
Quand on dort seuls dans un campground perdu au milieu de nul part en Alaska, la perspective de rencontrer un ours peut parfois être un peu dérangeante. Il faut dire que sous la tente dans nos sacs de couchage, on se sent juste un peu vulnérable.
 
MAIS ! Mon petit MacGiver a LA solution (que j’ai découverte en me réveillant au petit matin) : une nuit de m… mais une nuit « sous surveillance » ! Sac de couchage ouvert jusque la taille (température cette nuit là : 2° …), une lampe frontale sur le front, le Bear Spray dans la main droite, les clés de la voiture dans la main gauche et le couteau suisse (vachement utile je pense contre un ours …) dans la poche ! 😂😂
Vous obtenez donc un Jérémy un tout petit peu fatigué et frigorifié !
 
J’arrête immédiatement de faire la maligne … je sais ce qu’il m’attend ensuite 😅. Me retrouver sur l’eau n’est jamais mon meilleur moment : et pourtant !
Nous nous rendons au Kenai Lake où nous récupérons un canoë pour une sortie magique.
 
Kenai
 
Kenai
 

Un petit remontant avant d’attaquer :
 
Kenai
 

Le soleil a décidé d’être au rendez-vous et le lac ressemble à une mer d’huile …
 
Kenai
 
Kenai
 

Le lac est immense mais il est désert …Aucune âme qui vive. Cette étendue d’eau restera calme : seuls nos rames feront onduler ses courbes turquoises.
 
Kenai
 
Kenai
 
Kenai
 

Il suffira de s’arrêter de ramer pour que l’eau retrouve son miroir presque parfait et pour que le silence vous transporte … Il est tellement rare aujourd’hui de connaître un silence comme celui ci. La nature nous enveloppe comme une plénitude douce et envoûtante : merci Mère Nature ! 😍😍
 
Kenai
 
Kenai
 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Portage Glacier :
Nous avons emprunté le sentier Portage Pass Trail très rapide de 2 miles (aller-retour). Pour accéder à ce sentier, il faut prendre la route direction Whittier. Vous trouverez un parking après le tunnel. (Attention, le tunnel circule en alternance : il peut y avoir de l’attente en période d’affluence)

 

Kenai Lake :
Nous avons loué le canoë à Adventure Guru. Nous avons payé 160$ pour 2 jours de canoë (incluant le transport car il était fermé à cette période et a du remonter le canoë jusqu’au lac juste pour nous …)

 
 

3 commentaires sur “Canoë sur les eaux turquoises du Kenai Lake en Alaska

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *